Ed_WoodFilm américain de 1994
Durée du film : 2h06
Acteurs principaux : Johnny Depp, Sarah Jessica Parker, Martin Landau, Patricia Arquette, Bill Murray, Jeffrey Jones, Lisa Marie, Vincent d'Onofrio.
Musique : Howard Shore

FICHE IMDB

Résumé : Tim Burton retrace les débuts de la carrière cinématographique d'Ed Wood, personnage considéré comme le plus mauvais réalisateur de tous les temps, notamment avec son film Plan nine from outer space.




Avec Ed Wood, Tim Burton (Batman, Beetlejuice, Mars attacks, Edward aux mains d'argent, Sleepy hollow ou récemment l'excellent Sweeney Todd) montre son attachement à celui qui est considéré comme le plus mauvais réalisateur de tous les temps.
Il nous dresse le portrait très attachant d'un Edward D. Wood Junior (1914-1968) qui a toujours pensé qu'il allait rester dans l'histoire du cinéma (ce qui fut le cas mais pas pour les mêmes raisons).

Tim Burton rend hommage à ce réalisateur " culte " et l'extraordinaire composition de Johnny Depp y est clairement pour quelque chose. Au demeurant, tous les acteurs sont très bons dans ce film qui mêle adroitement comédie et moments dramatiques.
De son côté, Howard Shore, par une composition très " ambiance rétro ", rend un hommage appuyé et sans aucun doute voulu aux musiques des films de science fiction des années 1950 (notamment du nanaresque Plan nine from outer space évoqué précédemment).
Tim Burton nous montre très bien la foi inébranlable qui habite Ed Wood (qui fait preuve sur ce point d'une adorable naïveté), ce dernier étant convaincu qu'il peut devenir un grand réalisateur. Ce personnage, sans talent apparent, qui fait tout pour se faire remarquer par un studio de cinéma, n'en apparaît que plus sympathique.

Le comique de nombre des situations repose véritablement sur cette idée qu'Ed Wood n'a pas le talent d'un bon réalisateur. Mais qu'importe ! Il dirige n'importe comment ses acteurs, il se satisfait de plans qui n'ont rien d'abouti et auraient mérité d'être retravaillé (mais bon là, les faibles budgets donnés à chaque film y sont pour quelque chose), sans parler de dialogues qui sont souvent ridicules.
Ce Ed Wood est également fort attachant dans sa relation (de quasi fan) avec la star vieillissante du cinéma (que tout le monde a oublié sauf Ed Wood) Bela Lugosi, connue pour avoir interprétée Dracula dans les années 1930 et qui à présent a sombré dans la drogue et l'alcool.
Enfin, notons que l'originalité du personnage d'Ed Wood réside aussi dans le fait que celui-ci adore se travestir : eh oui, dans le savoureux Glen or Glenda, notre réalisateur décidément pas comme les autres y joue à la fois un rôle masculin et féminin.
Finalement, Tim Burton nous dresse dans ce film un portrait très attachant et drôle de Ed Wood, réalisateur considéré comme la figure de proue du cinéma Z mais aussi et surtout comme un fan de cinéma qui aura tout fait pour pouvoir s'intégrer à sa manière dans ce milieu très fermé - d'autant qu'il n'a sûrement jamais eu le talent nécessaire.

En somme, un film tout à la fois émouvant et très amusant à ne pas rater.

La BA en VO

Pour le fun, la BA d'un vrai film du regretté Ed Wood, plan 9 from outer space