thedarkknightrisesTitre du film : The dark knight rises

Réalisateur : Christopher Nolan

Année : 2012

Origine : Etats-Unis

Durée du film : 2h44

Avec : Christian Bale (Bruce Wayne / Batman), Gary Oldman (le commissaire Gordon), Tom Hardy (Bane), Joseph Gordon-Levitt (Blake), Anne Hathaway (Selina), Marion Cotillard (Miranda), Morgan Freeman (Fox), Michael Caine (Alfred Pennyworth), etc.

FICHE IMDB

Synopsis : The dark knight rises constitue le troisième et dernier épisode des aventures de Batman.

 

 Avec The dark knight rises, le cinéaste britannique Christopher Nolan clôt avec brio sa trilogie dédiée à Batman après Batman begins (2005) et The dark knight (2008).

Comme le précédent opus, ce film est particulièrement sombre. Si l'on est effectivement dans un film de super-héros, le ton est résolument adulte. Les événements qui ont lieu sont préoccupants et confèrent un aspect tragique à l'ensemble. Le film se déroule bien entendu dans la ville imaginaire de Gotham. Cela étant, Christopher Nolan a eu la bonne idée d'adapter son scénario aux diverses perturbations socio-économiques qui caractérise notre époque. Dès le début de The dark knight rises, on assiste à une attaque terroriste dans un avion. Puis le film met en avant la fracture sociale que connaît notre société ou encore la crise économique matérialisée par un monde bancaire aux abois. Cette volonté de toucher au plus près de notre quotidien apporte sans conteste de l'épaisseur au scénario. The dark knight rises gagne en réalisme ce qu'il perd en étrangeté.

Pour autant, dans la mesure où il s'agit d'un film de super-héros, on a droit à de nombreux moments extraordinaires. Entre une course-poursuite particulièrement nerveuse, des attaques terroristes qui aboutissent notamment à des explosions aux quatre coins de Gotham, le spectateur a de quoi rester scotché à son siège. Les scènes d'action sont véritablement dantesques et sont mises en scène avec une réelle efficacité.

 thedarkknightrises2Et puis si The dark knight rises plane sans mal au dessus de la mêlée par rapport aux autres blockbusters, c'est aussi parce qu'il introduit un nouveau méchant incroyablement charismatique. Le personnage mystérieux de Bane, qui porte comme Batman un masque, apparaît effectivement « le Mal absolu ». Cet homme doté d'une force prodigieuse se révèle sans pitié et rien ne semble le toucher. Batman a d'ailleurs les pires difficultés à faire face cet adversaire de poids. Bane parvient quasiment à voler la vedette à Batman.

Il faut dire que ce dernier se pose de nombreuses questions existentielles dans le film. Il est difficile de choisir entre sa vie personnelle et une vie de super-héros. C'est ce que montre parfaitement le film avec un Bruce Wayne qui cherche à se faire oublier et à refaire tranquillement sa vie mais qui décidera finalement de revenir sauver le monde car c'est un être humaniste.

Pour incarner le rôle de Batman, on retrouve bien sûr Christian Bale qui est parfait dans le rôle et parvient à faire oublier l'excellent Michael Keaton vu dans les Batman de Tim Burton. Aux côtés de Christian Bale, on a un casting 4 étoiles avec Tom Hardy fantastique dans le rôle de Bane et des acteurs majeurs tels que Gary Oldman, Morgan Freeman et Michael Caine.

En plus de tous ces éléments très positifs, The dark knight rises bénéficie d'une bande son énergique d'Hans Zimmer qui accroît le côté émotionnel de ce long métrage, en particulier dans les scènes les plus prenantes du film (lorsque les bombes explosent sur le stade ; lorsque Batman emporte la bombe avec lui).

Cependant, The dark knight rises est à mon sens un peu moins prenant que le précédent opus. D'abord, le film est trop long dans sa première partie avec une présentation des personnages qui aurait pu être écourtée. D'autant que les personnages secondaires manquent un peu de profondeur, à l'image du traitement de Blake (le futur Robin) et de Selina (sorte de Catwoman) qui traversent le film sans que l'on en apprenne beaucoup sur eux.

De plus, on regrettera la disparition très rapide de Bane alors que ce personnage aura tenu la vedette pendant tout le film. Ce duel est expédié bien trop vite à mon sens. Et puis la fin à twists est franchement tirée par les cheveux et elle dessert un peu le film.

Ces points faibles n'empêchent pas le spectateur de passer un très bon moment à regarder The dark knight rises.

La trilogie Batman version Christopher Nolan se clôt donc avec un dernier épisode de qualité, qui n'atteint pas cependant le très haut niveau de The dark knight en raison de quelques menus défauts.

 thedarkknightrises3