Les enfants loupsTitre du film d'animation : Les enfants loups, Ame et Yuki

Réalisateur : Mamoru Hosoda

Année : 2012

Origine : Japon

Durée : 1h57

FICHE IMDB

Résumé : Hana, mère de deux enfants loups, fait le choix de partir à la campagne pour éviter d'attirer l'attention sur sa famille.

 

Le cinéaste Mamoru Hosoda est d'une grande régularité. Depuis 2006, il sort un long métrage d'animation tous les trois ans. Après La traversée du temps (2006) et Summer Wars (2009), il sort cette année son film Les enfants loups, Ame et Yuki. Et l'on peut sans se tromper oser dire que Mamoru Hosoda signe ici son meilleur long métrage. Il n'est pas encore au niveau des meilleures œuvres d'Hayao Miyazaki mais il n'en est plus très loin.

Personnellement, la première partie du film, de loin ma préférée, est d'un excellent niveau. On y découvre la rencontre entre Hana, une jeune étudiante, et un homme mystérieux, qui n'est pas inscrit à la fac mais va de temps à autre en cours. Rapidement, Hana tombe amoureuse de ce jeune homme qui se trouve être... un homme loup. Le film montre que la passion peut tout permettre et Hana n'est pas effrayée lorsqu'elle apprend que son amour est un homme loup. Il faut dire que Mamoru Hosoda parvient à nous faire croire à cette histoire extraordinaire. Ces êtres ont beau être très différents, ils sont tout simplement amoureux l'un de l'autre. Les petits gestes et les attentions qu'ils se rendent au quotidien le prouvent aisément. Toute l'installation de ce couple, comme n'importe quel autre couple, est magnifiquement décrite. Et le tout comporte même un aspect nostalgique car l'ensemble de cette histoire est racontée par une voix off, celle d'une jeune fille, Yuki, qui n'est autre que la première fille de ce couple. Après la naissance de celle-ci suivra l'année suivante, un petit garçon, Ame.

 

lesenfantsloups1Le film oscille sans cesse entre joie et drame. On assiste ainsi aux moments heureux : les naissances des deux enfants et à l'inverse à la mort de l'homme loup qui disparaît dans des circonstances tragiques. Hana se retrouve seule à élever deux enfants pas comme les autres – puisqu'ils sont comme leur père des hommes loups – dans une ville où la solidarité n'est pas le maître mot. Loin s'en faut.

C'est d'ailleurs la raison pour laquelle Hana décide de changer d'horizon pour élever ses enfants à l'abri des regards indiscrets. Elle choisit ainsi de vivre à la campagne dans une maison isolée. Là, ses enfants peuvent se transformer à leur guise en loups. Comme on le voit dans nombre d'autres longs métrages d'animation, la campagne et par extension la symbiose entre l'homme et la nature (qui est ici très particulière) est mise en avant. Loin du l'individualisme et du stress qui caractérise les villes, la campagne est calme et Hana va avoir l'occasion de bénéficier de la solidarité des villageois. Par ailleurs, à l'inverse de la ville qui est grise et où les gens s'entassent dans de grands bâtiments impersonnels, la campagne est montrée dans toute sa beauté : forêts luxuriantes, coins paisibles, soleil qui irradie la nature. Tout est fait pour que la nature soit en harmonie avec l'homme. Toutefois, cette thématique n'est pas la principale du film.

Les enfants loups, Ame et Yuki est aussi un apprentissage sur la vie, un hymne à la tolérance avec ces êtres qui sont différents des autres et tout simplement une belle histoire familiale, qui oscille selon les événements entre joie et mélancolie. Quelques scènes sont tout à fait remarquables, comme celle où Hana et ses deux enfants courent dans la neige ou encore vers la fin du long métrage lorsque Hana part à la recherche de son jeune garçon Yuki, qui a rejoint vers les sommets de la montagne.

 

lesenfantsl2S'il peut être regardé par les plus jeunes, Les enfants loups, Ame et Yuki, est principalement destiné à un public adulte, aussi bien par son ton que par son développement. La question du choix est au cœur de la problématique de cette œuvre, avec l'un des deux enfants, Yuki, qui souhaite se fondre parmi les humains, et l'autre, Ame, qui veut succéder au « maître » de la montagne en devenant pour sa part un loup. Cette fable contemporaine est très plaisant à voir et on ne s'ennuie pas du tout pendant ses 1h57.

Il faut dire qu'en plus de sa belle histoire, le film peut compter sur une mise en scène appliquée et également sur un chara-design réaliste très réussi. A cet égard, le personnage de la mère et ceux des enfants sont très bien faits.

Au final, Les enfants loups, Ame et Yuki, est un film d'animation de très bonne facture qui parvient sans mal à se hisser parmi les meilleurs films de 2012. A voir, même si l'animation n'est pas votre genre de prédilection, car ce long métrage traite de thèmes universels (amour, vie familiale, combat contre les différences) qui évoqueront des choses personnelles à chaque spectateur.