anotheryearTitre du film : Another year

Réalisateur
: Mike Leigh

Année : 2010

Origine : Royaume-Uni

Durée du film : 2h09

Avec : Jim Broadbent (Tom), Ruth Sheen (Gerry), Oliver Maltman (Joe), Lesley Manville (Mary), Peter Wight (Ken), Karina Fernandez (Katie), etc.

FICHE IMDB

Synopsis : L'histoire d'un vieux couple et des gens qui gravitent autour.

Après sa très belle comédie Be happy qui donnait une furieuse envie d'aimer le monde, Mike Leigh, l'un des fers-de-lance du cinéma britannique, change quelque peu de ton, même si le discours reste le même sur le fond.
Dans Be happy, Mike Leigh s'intéressait aux trentenaires célibataires à la recherche de l'âme soeur. Dans Another year, cette question de l'âme soeur continue d'intéresser le cinéaste, mais elle ne concerne pas uniquement les trentenaires.
Surtout, dans Another year, le réalisateur britannique a comme personnages principaux, un couple qui a la soixantaine, avec l'homme prénommé Tom et la femme Gerry ! Eh oui, sacré hasard ! Ce couple va continuellement rappeler aux gens qui gravitent autour d'eux, la bonté, la fidélité, l'amour de l'autre dans tous les petits gestes du quotidien. Quand on réfléchit bien, Be happy et Another year ne sont pas tellement différents. Le premier parle de la recherche de l'amour d'une jeune femme désintéressée, agréable, optimiste, le deuxième parle d'un couple qui a déjà fait un sacré bout de chemin ensemble, et dont l'amour pour l'autre est toujours intact.
anotheryear2

Mike Leigh traite de ses personnages au fil des saisons, un peu à la manière du film Printemps, été, automne, hiver, sauf qu'ici il n'est pas question de d'éducation. Dans le cas présent, Mike Leigh conserve toujours la même idée qu'il entend donner à ses personnages et in fine au spectateur : vivez le moment présent tel qu'il est !
Le cinéaste n'en oublie pas pour autant toutes les considérations sociales qu'on lui connaît. Car si Tom et Gerry n'ont pas de problèmes entre eux et que tout va bien pour eux, à l'image de ce jardin où ils aiment se retrouver ensemble, comme si ce jardin était pour eux à chaque fois un nouveau commencement ; il n'en n'est pas de même pour les autres.

La collègue de Gerry, Mary, est une fille seule d'un certain âge, qui refuse de vieillir et a bien du mal à vivre seule. A tel point qu'elle se raccroche à qui elle peut, même si son souhait est voué à l'échec, comme celui de fréquenter Joe, le fils trentenaire de Tom et Gerry. Pour autant, Mike Leigh a la bonne idée de toujours prendre ça avec un certain recul. Ainsi, Mary, fille un peu paumée et notoirement alcoolique, n'est pas méchante et son côté excessif apparaît souvent assez drôle. Jusqu'au jour où Joe a une copine et où elle doit se faire une raison. Le retour à la réalité est rude.
Ce retour à la réalité, Ken, l'ami d'enfance de Tom, le connaît clairement. Il sait qu'il n'a plus 20 ans et qu'il ne peut plus faire ce qu'il faisait auparavant. Et sortir au pub ne se fait plus quand on a un certain âge n'est pas vraiment une chose qui se conçoit. Et puis Ken boit et mange beaucoup, à tel point que son physique le dessert dans sa recherche d'une jeune femme.

On voit bien au travers de ces deux derniers personnages que Mike Leigh n'oublie jamais d'où il vient et que la classe moyenne, voire pauvre de l'Angleterre, continue à l'intéresser. Dans le même ordre d'idée, il y a la situation de Ronnie, le frère de Tom, dont la femme est décédée, qui vit dans un coin extrêmement pauvre.
anotheryear3Le film est-il pour autant pessimiste ? Non pas spécialement. A l'image de ces saisons qui se succèdent, à l'image de ces discussions qui ont lieu chez Tom et Gerry, les gens connaissent tous des joies et des peines. On est bien ici dans une chronique sociale qui nous rappelle tout simplement que le bonheur est dans le pré. Autrement dit, il ne faut pas hésiter à prendre sa vie en main, quitte à changer. C'est ainsi que l'on voit que le fils de Tom et Gerry, Joe, fréquente une femme de son âge, qui est aussi gentille et se montre adorable à l'égard de ses beaux-parents.

On remarquera qu'en plus d'être un film très réaliste sur notre société actuelle, Another year peut se targuer d'avoir des acteurs qui sont tous très convaincants dans leurs rôles respectifs.
Et puis la photographie du film, qui évolue au gré des saisons, est très réussie.
Si Another year n'est pas le meilleur film de Mike Leigh, cela reste tout de même un film appréciable qui mérite largement d'être vu. Sa relative longue durée (2h09) n'est pas un handicap.