evdeadTitre du film : Evil dead

Réalisateur
: Fede Alvarez

Année : 2013

Origine : Etats-Unis

Durée : 1h30

Avec : Jane Levy, Shiloh Fernandez, Lou Taylor Pucci, Jessica Lucas, etc.

FICHE IMDB

Synopsis : Des jeunes qui ont décidé de s'offrir un WE dans une vieille cabane en forêt, sont victimes d'une entité démoniaque.


Aux yeux de tous, Evil dead est un film d'horreur à petit budget où son jeune réalisateur, Sam Raimi, a compensé le manque de moyens, par un système D et par des choix de mise en scène très ingénieux. Ce film constitue aujourd'hui un classique du cinéma d'horreur.

Dès lors, quand on a appris que ce film allait faire l'objet d'un remake, on pouvait raisonnablement craindre le pire. On pouvait se dire que ce film allait constituer un remake de plus à une époque où l'originalité n'est plus de mise et où les scénaristes sont visiblement aux abonnés absents.

Pour autant, après avoir vu ce remake, on est plutôt rassuré du résultat final. Le réalisateur a en effet eu l'intelligence d'opter pour un ton différent. Alors que l'original constituait avant tout une comédie horrifique, ici le film joue à fond la carte du sérieux – ce qui n'empêche pas d'avoir droit à plusieurs séquences qui ne sont pas dénuées d'un certain humour – et privilégie le gore.

D'ailleurs, alors que parfois les interdictions en salles laissent circonspects, l'interdiction aux moins de 16 ans est ici complètement justifiée. Le film verse dans un gore très prononcé, en n'hésitant pas de proposer des scènes carrément cradingues au spectateur. On est même étonné dans une production standard d'assister à autant de débordements gore.

evdead2Le film respecte dans ses grandes largeurs le scénario original avec 5 jeunes qui se trouvent isolés dans une forêt, dans une cabane. A leur désarroi, ils vont réveiller une entité démoniaque qui était jusque-là endormie. A ce propos, on pourra noter que la séquence initiale du film, qui montre une jeune femme possédée qui est brûlée vive, nous met d'entrée dans le ton du film. La suite va s'avérer du même acabit.

Les scènes horrifiques se succèdent à vitesse grand V. Pas le temps de s'ennuyer dans Evil dead. Une jeune femme se fait “pénétrer” par le démon et devient dès lors incontrôlable. La jeune femme possédée, Mia, devient une sorte de démon : elle parle avec une autre voix, elle envoie un liquide étrange sur une autre femme. Et cela n'est que le début. Les personnages du film sont soumis à rude épreuve : ils encaissent des coups de couteaux, ils sont même amenés contre leur gré à se mutiler. L'une des scènes les plus horribles est sans nul doute le moment où une jeune femme voit son bras s'infecter dangereusement et décide de se couper le bras. La séquence est sacrément marquante. L'utilisation d'un outil envoyant des clous donne lieu aussi à des séquences gore qui valent le détour. Les effets spéciaux et les maquillages sont franchement bien faits et constituent la qualité principale du film.

Pour le reste, Evil dead constitue un film d'horreur lambda. Le scénario ne casse pas trois pattes à un canard. En plus, quand on connaît l'original, on constate que certaines scènes se ressemblent. Le réalisateur de ce remake a certes pris certaines libertés, il n'en demeure pas moins que dans ses grandes largeurs, l'histoire demeure la même.

Mais il y a plus embêtant. Certaines séquences sont stupides, comme le coup de la jeune femme qui décide d'aller voir Mia alors qu'elle sait pertinemment qu'elle a changé. Mais bon, cela se retrouve souvent dans les films d'horreur. Cela vaut bien le “Y a quelqu'un” alors que le meurtrier est tapi dans l'ombre. Le plus embêtant reste finalement le côté illogique de certaines scènes. Ainsi, alors que Mia est morte et subi les pires atrocités, elle se réveille à un moment donné comme si de rien n'était. Et elle devient même l'héroïne de la fin du film. Certes, cela a le mérite de relancer l'action, mais cela n'est pas très crédible.
Le réalisateur a trop voulu faire dans la surenchère. Du coup, son film perd en lisibilité et en pertinence. C'est bien de faire dans le gore mais il faut encore que tout cela ait un sens.

evdead3Au niveau de la distribution, les acteurs ne sont pas extraordinaires. Ils font le boulot mais aucun d'eux ne rehausse le niveau du film. Or, dans l'original, le personnage principal se révélait marquant, au point de devenir par ailleurs la star d'Evil dead 2 et d'Evil dead 3.
Quelques mots sur la mise en scène. Les plans sont nombreux et les scènes se succèdent rapidement. Pour autant, on n'est pas dans un film clippesque comme la saga des Saw. Les scènes restent regardables et on voit ce qui se passe à l'écran. La mise en scène demeure correcte dans l'ensemble.

Au final, le remake d'Evil dead constitue plutôt une bonne surprise à partir du moment où l'on s'attendait à un film raté. Au contraire, on a affaire ici à un film d'horreur qui en donne largement pour son argent au spectateur. On a rarement vu un film aussi gore à l'écran. Le scénario n'est pas original et certaines séquences manquent de logique, mais ces défauts n'empêchent pas de passer un moment agréable à regarder ce film. Il est clair que l'on a déjà vu des remake bien pires que celui-ci.