missdecemberTitre du film : Miss december

Titre original : Calendar girl

Réalisateur : Derek Lindeman

Année : 2011

Origine : Etats-Unis

Durée : 1h38

Avec : Jensen Bucher (Ari), Derek Lindeman (Christopher), Nick Troy (Phil), Gabriela Herbas (Julie), Brittany Taylor (Mandy), etc.

FICHE IMDB

Synopsis : Le tueur au calendrier, un serial-killer, sévit aux Etats-Unis.

 

En 2007, David Fincher avait mis en scène Zodiac, un thriller racontant l'histoire d'un tueur en série qui choisissait ses victimes selon les signes du zodiaque.

Dans Miss december, le réalisateur Derek Lindeman adapte à sa façon l'idée du film de Fincher. Cette fois, les Etats-Unis sont en proie à un serial-killer qui tue chaque mois une victime qui est désignée la miss du mois. On peut y voir un clin d'oeil aux jeunes femmes dévêtues dans les magazines Playboy et Penthouse. Le titre original du film est d'ailleurs Calendar girl.

Lors du générique du début du film, on aperçoit les mois qui défilent avec plusieurs femmes qui sont assassinées par un mystérieux tueur. L'intrigue proprement dite débute au mois de décembre, d'où le titre du film.

Ce long métrage disposant de moyens limités et d'acteurs inconnus, on s'attend à un sous Zodiac ou un sous Scream. Eh bien pas du tout.

missdecember2Miss december fait preuve tout au long de sa durée d'une originalité très appréciable et dispose d'une actrice principale tout bonnement géniale. Avec ce film, on est loin des comédies horrifiques crétines dans le style de Scary scream movie et consorts qui caricaturent grossièrement les oeuvres qu'ils sont censés parodier.

Hormis le tueur qui n'est pas sans évoquer le film Zodiac, ce long métrage fait preuve de beaucoup d'inventivité.

Passées les premières minutes qui laissent à penser que l'on est dans un film d'horreur quelconque, Miss december déploie tout son arsenal comique. Il y a d'abord le principal personnage du film, Ari, qui est un cas à elle seule. Cette jeune femme, serveuse dans un café, est à la recherche du grand amour. Elle a plaqué son précédent copain qui s'était montré quelque peu violent et elle a des vues sur son meilleur ami, Phil, un ancien camarade de fac devenu depuis avocat.

Sur le plan professionnel, Ari est blasée de travailler dans un café où – selon ses dires – elle ne servirait que des gens minables. Son dégoût pour son travail est d'autant plus important qu'Ari ne peut pas supporter une autre serveuse, Mandy, qui est toujours joyeuse et a droit à de nombreux pourboires. Il faut dire qu'Ari est à l'opposé de Mandy : elle s'habille de façon sombre et il lui arrive d'avoir des idées noires. Lors de plusieurs scènes, Ari assiste à la mort de Mandy, avant que l'on constate qu'il ne s'agit que d'hallucinations. Ces moments – gentiment horrifiques – sont très drôles, au même titre que les propos d'Ari qui n'a jamais sa langue dans sa poche et n'hésite pas à insulter les gens.

Mais sans conteste les meilleurs moments du film ont lieu quand Ari pense qu'elle est la prochaine cible du tueur en série. Loin de prendre peur, elle est extrêmement flattée. Elle continue comme si de rien n'était. Elle débute ainsi une relation avec un jeune homme, Christopher (interprété par le réalisateur lui-même), qui s'avère assez étrange dans son comportement. Serait-il le tueur ? Possible.

Toujours est-il que la suite ne sera pas pour déplaire au spectateur. Car le film oscille adroitement entre comédie, comédie romantique et thriller. On constate notamment qu'il y a une sorte de triangle amoureux avec Ari tiraillée entre Christopher et Phil.

Le spectateur n'est cependant pas au bout de ses surprises. Les dernières minutes du film valent leur pesant de cacahuètes et sont réellement très drôles (le coup de la montre qui avance ; la photographie qui est envoyée au serial-killer emprisonné).

Côté distribution, les acteurs sont tous très bons, et notamment Jensen Bucher qui est franchement épatante dans le rôle d'Ari, une jeune femme atypique et néanmoins attachante.

Vous l'aurez compris, Miss december est un film hautement recommandable.

Il n'est toutefois pas exempt de défauts. La mise en scène n'est pas renversante et la photographie est loin d'être au top. Pour autant, cela n'handicape pas trop le plaisir que l'on prend à regarder ce film.

Au final, Miss december constitue une comédie réussie. Le film ne comportant que de rares scènes horrifiques, il peut être vu par tout le monde. On attend avec intérêt le prochain long métrage de Derek Lindeman.