placésjaquetteTitre du film : Placés

Réalisateur : Nessim Chikhaoui

Année : 2022

Origine : France

Durée : 1h46

Avec :‎ Shaïn Boumedine, Julie Depardieu, Philippe Rebbot, Aloïse Sauvage, etc.

Editeur : Le Pacte (site internet, facebook, twitter)

En DVD et Blu-Ray le 25 mai et en VOD et EST depuis le 12 mai

Synopsis : Parce qu’il a oublié sa carte d’identité, Elias ne peut passer les épreuves du concours d’entrée à Sciences Po. À la recherche d’un job en attendant de pouvoir se présenter à nouveau, il devient éducateur dans une Maison d’Enfants à Caractère Social

 

Pour son premier long métrage, le cinéaste français Nessim Chikhaoui a choisi d’aborder un sujet qu’il connaît parfaitement : les jeunes placés en foyer d’accueil. En effet, durant dix ans, il a été lui-même éducateur avant de quitter ce milieu méconnu et peu abordé au cinéma.

Le film se déroule dans une MECS (maison d’enfants à caractère social) avec un groupe de sept enfants qui a été placé par l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE). On entre dans cet univers très particulier via le personnage d’Elias (Shaïn Boumedine), un jeune homme ayant échoué à un concours et cherchant alors un job d'appoint.

Le réalisateur Nessim Chikhaoui profite de son expérience pour dresser un tableau assez réaliste de la situation. Contrairement à ce que pensent certains, la vie dans ces foyers n’est pas constituée que de moments difficiles et de tensions. Il y en a, c’est certain, et le film ne les élude pas, mais il y a aussi beaucoup de moments de partage et d’amitié sincère.

placés1Placés montre de façon sincère le quotidien difficile de ces jeunes vivant avec une épée de Damoclès sur leur tête. Car il subsiste pour nombre d’entre eux la perspective d’une sortie sèche (le fait de quitter le foyer sans aucun contrat) à leur majorité. Les jeunes sont alors livrés à eux-mêmes.

Avant d’en arriver à cette position terrible, ils bénéficient d’une aide inconditionnelle d’éducateurs qui les aident et les accompagnent à tout moment dans leur quotidien. Placés rend un vibrant hommage à ces éducateurs qui se battent pour que les jeunes puissent s'en sortir.

La relation n’est pas toujours facile, loin s’en faut, mais il se crée un lien affectif fort entre l’éducateur et le jeune que montre très bien le film. Et le générique de fin l’illustre à merveille : « Placés replacés comme des fous sur l’échiquier. Nos destins sont liés. Il en faut du temps pour s’aimer. »

Nessim Chikhaoui joue à la fois la carte de l’humour et de l’émotion pour faire passer des messages dans un film où l’aspect social est évident. On n’est pas dans du Ken Loach avec un ton rugueux et ultra réaliste, et une finalité inexorable. Nessim Chikhaoui préfère mettre à l’honneur le travail des éducateurs, des jeunes difficiles au quotidien mais très attachants. Et puis l’optimisme est de rigueur, même si certains pourront considérer que le cinéaste en fait un peu trop.

placés2Si l’ensemble peut paraître un peu sur-fait voire naïf dans la description des sentiments des uns et des autres, il convient de garder à l’esprit que le réalisateur se révèle en fait bienveillant avec tous ses personnages. Il fait preuve de beaucoup d’humanité. Ce qui ne l’empêche pas d’aborder des questions aussi difficiles que la prostitution adolescente ou encore les difficultés familiales.

Dans une œuvre qui fait souvent mouche grâce à une mise en scène dynamique et des dialogues enlevés, on pourra ergoter sur une romance cousue de fil blanc qui n’était pas forcément nécessaire ou encore sur quelques clichés tenaces (le copain dealer, le jeune défavorisé qui vient forcément de cité, etc.).

Ces défauts mineurs n’amoindrissent pas le plaisir de regarder ce feel good movie qui bénéficie d’ailleurs d’une distribution de qualité où l’on retrouve les chevronnés Philippe Rebbot et Julie Depardieu secondant très bien la star de Mektoub, my love,Shaïn Boumedine et une pléiade de jeunes acteurs.

Quelques mots sur la bande originale, énergique et très à-propos, que l’on doit notamment à l’actrice Aloïse Sauvage, elle-même à l’aise en éducateur dans le film.

Placés est donc au final tout à fait appréciable. On attend avec intérêt le prochain long métrage de Nessim Chikhaoui qui devrait s’intéresser cette fois aux femmes de chambre.

 

placés3Caractéristiques du DVD édité par Le Pacte:

L’image : Elle est de très bonne facture. Aucun défaut constaté. Le DVD est donc appréciable sur ce point.

Le son : Un son en dolby digital 5.1 ou 2.0 qui retranscrit très bien les dialogues et la musique du film.

Les compléments : Plusieurs bonus permettent de prolonger l’aventure du film. Dans Paroles d’éducateurs avec Nessim Chikhaoui (21 mn 48), le cinéaste revient sur son expérience et sa façon d’aborder le film. Il laisse la parole à plusieurs reprises à l’un de ses anciens collègues, toujours éducateur dans la vie courante. On sent beaucoup de sincérité dans leurs propos. Le bonus suivant est un Entretien avec les comédiens (10 mn 35), à savoir Shaïn Boumedine et Aloïse Sauvage qui échangent autour du film avec le réalisateur. C’est un peu redondant avec le bonus précédent, et les échanges se limitent bien souvent au plaisir d’avoir travaillé ensemble. Le module suivant est constitué de trois scènes coupées, très courtes (allant de 36 secondes à 1mn36) qui n’auraient pas apporté grand-chose au film. Leur exclusion est donc parfaitement justifiée. L’éditeur Le Pacte a eu la bonne idée d’inclure dans le DVD le clip de la chanson Placés (Sam’s featuring Aloïse Sauvage et Viki) qui est constitué d’extraits du film. Les bonus se terminent par l’habituelle bande annonce du film.

Lien vers la fiche Cinetrafic du film :

https://www.cinetrafic.fr/film/64261/places