PRESENTATION DU NIFFF (par Locktal)

nifff2010

La 10ème édition du NIFFF s'est déroulée du 4 au 11 juillet 2010 et a présenté au public pour son 10ème anniversaire plus de 130 films, ce qui est un record pour le festival.

Toujours bien organisé, le festival a attiré de nombreux spectateurs amateurs de fantastique dans 5 salles de cinéma (les 3 salles du cinéma Apollo et les 2 salles du Théâtre du Passage, dont 1 grande salle toute nouvelle et disposant d'un grand écran) et l'écran géant de l'open air.

L'ambiance était toujours aussi détendue et sympathique, et nous pouvions croiser entre deux séances de nombreuses personnalités du monde du cinéma invitées du NIFFF : par exemple le cinéaste culte cyberpunk Sogo Ishii auquel une rétrospective était consacrée et présent à chacune des projections de ses films ; les cinéastes suisses Jean-Louis Roy, Michel Rodde, Carla Lia Monti et Alex Iordachescu ; le réalisateur allemand Damir Lukacevic ; le jeune couple français composé d'Hugues et Sandra Martin et auteur de Djinns, mais aussi en vrac le cinéaste québécois Sylvain Guy, le cinéaste britannique Christopher Smith ou encore les membres du jury dont l'actrice Nancy Allen, le chanteur Sébastien Tellier ou encore le président du jury lui-même, à savoir le grand Douglas Trumbull, auteur de Silent running ou encore de Brainstorm mais surtout qui a participé à des oeuvres phares de la science-fiction comme 2001 l'odyssée de l'espace de Stanley Kubrick, Rencontres du troisième type de Steven Spielberg ou Blade runner de Ridley Scott...

Nous avons même croisé par hasard dans les toilettes du cinéma Apollo le cultissime acteur français Philippe Nahon, avec lequel nous avons échangé quelques paroles surréalistes !

Pour cette année 2010, le NIFFF a vu les choses en grand et a présenté une sélection de films divisée en 7 sections :

  • La compétition internationale qui comptait 12 longs-métrages

  • La compétition asiatique qui comptait 8 films

  • Les séances spéciales qui présentaient 8 films, la plupart en avant-premières suisses

  • L'étonnante sélection intitulée L'ombre d'un doute – Quand le cinéma suisse devient fantastique, qui présentait pas moins de 28 films (sans aucun doute la section la plus intéressante pour les cinéphiles, qui permettait aux spectateurs de découvrir des œuvres rares et essentielles, comme le sublime Requiem d'Alain Tanner ou encore le génial Grauzone de Fredi Murer), la plupart issus du cinéma dit d'auteur

  • La section consacrée au cinéaste japonais cyberpunk Sogo Ishii, qui comprenait 7 films

  • La sélection Open Air, qui présentait 7 longs-métrages

  • La sélection consacrée au cinéma fantastique québécois qui comptait 5 films assez hétéroclites

Il faut noter que comme pour les éditions précédentes du NIFFF, chaque film était précédé d'une courte présentation par les membres du STAFFF, les plus intéressantes introductions étant effectuées par la personne qui présentait la sélection du cinéma fantastique suisse, sans aucun doute la section la plus surprenante du festival.

Si nous avions déjà vus certains films présentés au NIFFF 2010 comme Enter the Void de Gaspar Noé, Valhalla rising de Nicolas Winding Refn,  Agora d'Alejandro Amenabar, La disparition d'Alice Creed de J. Blakeson, Summer wars de Mamoru Hosoda,... nous avons découvert avec plaisir chacun 35 films, ce qui fait une bonne moyenne par jour ! Autant dire qu'à la fin du festival, nous étions épuisés !!

Cela dit, le jeu en valait la chandelle, et le dimanche 11 juillet 2010, nous sommes repartis le cœur gros, même si nous étions très fatigués !

Merci encore au NIFFF 2010 de nous avoir permis de voir tous ces beaux films !

                                                                                                                                                          Suite de l'article