licoricepizza0Titre du film : Licorice pizza

Réalisateur : Paul Thomas Anderson

Année : 2022

Origine : Etats-Unis

Durée : 2h08

Avec :‎ Alana Haim, Cooper Hoffman, Bradley Cooper, Sean Penn, Benny Safdie,etc.

Editeur : Universal Pictures France (site internet, facebook, twitter)

En DVD et Blu-Ray depuis le 1er juin ainsi qu'en VOD et Achat digital

Synopsis : 1973, dans la région de Los Angeles. Alana Kane et Gary Valentine font connaissance le jour de la photo de classe au lycée du garçon. Alana n’est plus lycéenne, mais tente de trouver sa voie tout en travaillant comme assistante du photographe. Gary, lui, a déjà une expérience d’acteur, ce qu’il s’empresse de dire à la jeune fille pour l’impressionner. Amusée et intriguée par son assurance hors normes, elle accepte de l’accompagner à New York pour une émission de télévision. Mais rien ne se passe comme prévu…

 

Le réalisateur américain Paul Thomas Anderson (PTA en abrégé) a déjà une filmographie bien fournie avec plusieurs chefs d’oeuvre à son actif comme le magnifique film choral Magnolia (1999) ou encore There will be blood, une fresque désenchantée sur la condition humaine (2008).

Souvent nostalgique dans ses films, PTA a aussi mis en scène des longs métrages résolument optimistes, comme la comédie romantique déjantée Punch drunk love (2002). C’est dans cette veine que l’on peut catégoriser l’excellent Licorice pizza, qui partage la même légèreté de ton que Punch drunk love.

licoricepizza2Il faut dire que le film débute de façon surprenante avec un adolescent, Gary Valentine qui drague ouvertement une jeune adulte, Alana Kane. Leur histoire sur le mode Je t’aime moi non plus va rythmer un film allant à cent à l’heure et doté d’une énergie emballante.

Comme partout ailleurs dans le monde, on sent que les années 70 sont celles où tout est possible. Les États-Unis n’échappent à la règle : la révolution sexuelle et celle de la société en général sont en marche. Gary Valentine entend bien profiter de la situation à l’image d’un Daniel Plainview (le protagoniste de There will be blood). C’est ainsi qu’il se lance dans le business des lits à eau puis dans celui des flippers lorsque la réglementation de ceux-ci est amenée à changer. Gary Valentine est un véritable opportuniste et un self made man comme l’Amérique en a découvert tant d’autres.

Mais le ton du film reste résolument optimiste et gentillet avec cette histoire d’amour contrariée où nos deux protagonistes ne cessent de se chercher, de se quitter, etc. La caméra est toujours en action, elle filme constamment nos personnages, notamment par de très beaux travellings latéraux. On les voit ainsi courir ensemble, l’un auprès de l’autre ou se déplacer à bord de voitures. Certaines séquences sont vraiment hilarantes. Ceux qui ont vu le film se rappellent la séquence avec le camion à Beverly Hills ou encore une étonnante séquence en moto.

Tout a lieu dans une ambiance décontractée, on pourrait même dire que l’on est dans un feel good movie qui fait voyager dans les années 70 par les coiffures, les vêtements, les voitures ou encore les téléphones (pas de portable à l’époque et c’est tant mieux). Le réalisateur Paul Thomas Anderson dresse un portrait nostalgique, empreint de beaucoup de bienveillance à l’égard de ses personnages.

lico0Le film se rapproche à bien des égards du second film de PTA, Boogie nights (1997), qui décrivait déjà avec une acuité certaine, les années 70 mais cette fois dans le milieu du porno. Licorice pizza est évidemment beaucoup moins trash que ce soit dans les situations ou dans les dialogues. Les deux films ont toutefois en commun ce sentiment d’une époque révolue, où tout était alors possible, et où le sentiment de liberté semblait quasi infini.

Ce Licorice pizza fait un bien fou au moral et l’excellente distribution y est évidemment pour beaucoup. Alana Haim, du groupe de pop Haim, est étonnante de justesse dans le rôle d’Alana Kane. Quant à Cooper Hoffman, le fils de feu Philip Seymour Hoffman, un des acteurs fétiches de PTA, il surprend par son énergie et son bagout dans le rôle de Gary Valentine. Gravitent autour d’eux des seconds rôles savoureux interprétés avec beaucoup d’amusement par Sean Penn (Jack Holden), Bradley Cooper mais aussi Benny Safdie.

Film bien plus subtil qu’il n’y paraît, Licorice pizza n’est pas qu’une œuvre appréciable, c’est tout simplement l’un des meilleurs films de l’année 2022. Par sa capacité à mélanger la grande et la petite histoire, Paul Thomas Anderson a une nouvelle fois touché dans le mille. Incontournable.

 

lico1Caractéristiques du DVD édité par Universal Pictures France :

L’image : Elle est impeccable en tous points. Aucun défaut n’a été constaté.

Le son : Un son en dolby digital 5.1 qui retranscrit parfaitement les dialogues et la musique seventies du film.

Les compléments : C’est là que le bât blesse. Les quatre bonus présents sur le DVD n’apportent rien en soi. Les essais de caméra (4 mn05) n’ont aucun intérêt. La scène de Monsieur la paluche (2 mn15) est amusante mais elle arrive comme un cheveu sur la soupe, sans aucune explication. La pub fat Bernie’s (57 secondes) nous propose donc la publicité pour le matelas à eau.Quant aux coulisses du tournage (10 mn38), elles se contentent de montrer des extraits du tournage et des photos sans la moindre explication. Il est fort dommage que l’on n’ait pas eu droit pour un film de cette qualité à une interview du réalisateur, des acteurs ou à une analyse du film.

Lien vers la fiche Cinetrafic du film :

https://www.cinetrafic.fr/film/60142/licorice-pizza