ridersofj1Titre du film : Riders of justice

Réalisateur : Anders Thomas Jensen

Date de sortie : 11 août 2021 (sur Canal Plus)

Origine : Danemark

Durée : 1h51

Avec : Mads Mikkelsen, Nikolaj Lie Kaas, Andrea Heick Gadeberg, etc.

Editeur : M6 Vidéo (page facebook, page twitter)

En Blu-Ray et DVD depuis le 2 février, et en EST depuis le 1er février

Synopsis : Un militaire, Markus, rentre chez lui au Danemark après le décès de sa femme dans un accident de train. Il doit s'occuper de leur fille adolescente, Mathilde. Bientôt, Markus découvre que le déraillement ferroviaire qui a coûté la vie de sa femme n'est peut-être pas un malheureux accident...

 

Un train de voyageurs entre en collision avec un train de marchandises. Parmi les victimes l’ancien membre d’un gang, les « riders of justice », qui allait témoigner contre ses ex camarades lors d’un procès très médiatisé. Alors s’agit-il d’un accident ou au contraire d’un acte délibéré ?

riders3Dans Riders of justice, des personnes un peu farfelues, spécialistes de probabilités et statistiques, remettent en question la thèse de l’accident mais ne sont pas écoutées, y compris par les forces de police : « Ils n’assument pas le fait qu’on est beaucoup plus intelligent qu’eux. » Le ton est donné.

Le film est d’ailleurs une réalisation danoise, signée Anders Thomas Jensen, à qui l’on doit le délirant Les bouchers verts (sortie en France en 2005) avec un certain… Mads Mikkelsen. Comme on ne change pas une équipe qui gagne, on retrouve à nouveau l’acteur de Drunk dans Riders of justiceil se révèle excellent dans le rôle d’un militaire quasi mutique, très renfermé sur lui-même et utilisant la violence pour régler ses conflits.

Riders of justice a de quoi étonner le spectateur néophyte en matière de comédies danoises. En effet, ces films jouent souvent sur plusieurs registres. Ici, on passe allègrement du thriller à la comédie noire en passant par le drame mais aussi par le feel good movie.

Cette alternance de genre pourrait desservir le film mais il n’en est rien. Au contraire. C’est ce qui fait son originalité et explique que l’on ne s’ennuie pas une minute. Il y a beaucoup d’humour dans Riders of justice alors que les événements évoqués n’ont rien de marrant en soi.

riders4On parle tout de même d’une jeune fille ayant perdu sa mère, de meurtres qui se multiplient, de purs loosers ayant du mal à s’insérer socialement. Mais tout cela est traité de façon tellement décalée ou absurde que l’on ne peut s’empêcher de rire !

Le résultat à l’écran est tout de même étonnant avec ce militaire parti pour se venger d’un dangereux gang avec l’aide de véritables pieds nickelés. Les scènes et les dialogues font souvent mouche avec une joyeuse liberté de ton : « Retrouvez-moi cet handicapé du bras » ; « le travelo ukrainien », etc.

Cela étant, Riders of justice ne se limite pas à osciller entre action et comédie noire. Le film comporte de belles plages d’émotion avec notamment une véritable réflexion sur la difficulté à faire son deuil ou encore une relation complexe entre un père et sa fille qui apprennent à se connaître.

Riders of justice a également ceci d’attachant que le réalisateur s’intéresse de près à ses personnages. Il laisse à chacun au moins une séquence pour que l’on puisse comprendre leurs intentions, leur façon de penser, leur vécu. Et ce n’est sans doute pas un hasard si tous finissent par recréer d’une certaine façon une famille.

riders2De manière générale, la psychologie est mise en avant à plusieurs reprises, de façon amusée par moments (ah les cours de psy de nos pieds nickelés) et de façon plus sérieuse d’autres fois. Et puis sans avoir l’air d’y toucher, ce long métrage permet de réfléchir à la notion de violence. Les meurtres amènent forcément à d’autres meurtres et c’est un cycle sans fin. Le film comporte d’ailleurs un twist final permettant de remettre en question beaucoup de choses…

Quelques mots sur la distribution. Si tous les acteurs sont au diapason du film, Mads Mikkelsen en est incontestablement la vedette. L’acteur est extrêmement charismatique et il habite son personnage complexe.

Au final, dans une œuvre digne des frères Coen (Fargo) ou de Tarantino, on prend un plaisir certain à suivre cette histoire atypique jusqu’à son dénouement.

 

Caractéristiques du DVD édité par M6 Vidéo  :

L’image : L’image est satisfaisante et ne comporte pas de défaut majeur.

Le son : Le son est tout à fait classique avec un dolby digital 5.1 et 2.0 de bonne facture. On signalera l’initiative de l’éditeur qui a rendu le film disponible en audiodescription mais également la présence de sous-titres pour sourds et malentendants.

Les suppléments : Aucun bonus, en dehors du film annonce. Dommage.


Lien vers la fiche du film sur Cinetrafic :

https://www.cinetrafic.fr/film/62808/riders-of-justice